Clafoutis n°4

 & 

Une quatrième fournée encore plus calorique, mais « c’est que des bons produits » nous garantit-on en cuisine. Au menu, 124 pages d’histoires courtes : mythologie grecque, récit post-apocalyptique, turpitudes canines, cache-cache champêtre, cataclysme rococo, amour simiesque ou bluette industrielle.

A fourth batch with even more calories but "it’s only good ingredients" they say in the kitchen ! 124 pages of short stories : Greek mythology, post-apocalyptic story, a lost dog, bucolic hide-and-seek, rococo cataclysm, apes and a love story set in industrial wasteland.

Clafoutis n°4
Presse

· Presse ·

Le produit est toujours aussi travaillé, et l’emballage est léché : tout fait envie, la couverture en smoking pâtissier sous son glaçage noir-blanc-bistre et ses rabats soignés, les pages en quadrichromie et les luxueuses bichromies, le couché brillant qui laisse place à un ivoire bouffant pour les planches de David B., l’impeccable rendu des hachures millimétriques de Gabriel Schemoul, la somptueuse triple planche dépliable de Samuel Stento…

,